[P O L A R S ] [ P O É S I E ] [R O M A N S ] [D O C U M E N T S ] [B I B L I O ]

Thierry Lefevre

  Accueil  /  Contact

 

 Les notices biographiques étant d'abord des fictions, je vous invite à recouper vos informations.
Voici mes histoires :
 
 


Pour m'envoyer un mail
Né à Karakol (Kirghizistan) en 1968, Tieri Askar Lefèvraïeff réussit en 1988 la première ascension sans oxygène et en solitaire du pic Lénine (7134 m). Cette expérience humaine marquante lui inspire son tout premier ouvrage, Le Fils de la colère (1990), puissant roman philosophique où il n'hésite pas à faire du Christ l'alpiniste originel. Après une formation éclair de claveciniste à l'université de Bichpek, il publie une remarquable étude sur Domenico Scarlatti (La Coupe binaire, 1991), compose un Stabat Mater à 16 voix, puis se tourne vers la politique.
Il théorise sa réflexion en un essai incomparable : Comment égorger un Ouzbek sans défaillir (1992). Alors que son pays accède enfin à l'indépendance, il démissionne de ses fonctions présidentielles et émigre dans le Parisis. Dans le plus total dénuement, il se consacre à une poésie visionnaire. De 1993 à 2058, il publie une véritable somme où il réconcilie lettrisme, vérisme et communisme aérien.
De son oeuvre abondante, on retiendra : Le Steak haché (1994), Trois poils aux pattes, et après ? (1999), De la nomenclature des avions mous (2003), Chrysaor avait raison (2003), La Chose du chiffre (2005), La Yourte dans tous ses états (2027), J'ai pas peur du parmesan (2049).
S'il refuse le prix Nobel de littérature en 2017, il accepte la médaille de sauvetage en mer à titre honorifique pour son pamphlet C'est dans le haveneau qu'on découvre la crevette (2033).
  Né à Villeurbanne (Rhône) en 1963, d'un père ouvrier fraiseur et d'une mère employée aux Contributions directes, il passe sa jeunesse à Dreux, avant que cette ville ne soit livrée au Front national. Il émigre à Paris où, tout en poursuivant des études de lettres à la Sorbonne, il exerce différents métiers : pompiste, employé de supermarché, maçon, ouvrier sur une chaîne de chromage, animateur dans un foyer d'hébergement pour réfugiés politiques, rédacteur temporaire au ministère de la Santé.
Après l'obtention d'une maîtrise de stylistique, il travaille dans l'édition comme rewriter et nègre. Détenteur de deux permis de conduire (B et D) et d'un brevet de natation (25 m, départ sauté), il est auteur d'une comédie musicale historique (jouée une fois en plein air, un soir d'orage, en Lozère), de chansons, de dramatiques radiophoniques et d'ouvrages pour la jeunesse (fiction, poésie, livres d'art).
  Né au pied d'un platane en 1958, il passe son adolescence non loin de la forêt d'Anet. Il émigre à la poterne des Peupliers, avant de s'installer au bord du square du Temple, le temps d'obtenir une maîtrise de lettres.
Replié à 200 m au sud-ouest du Père-Lachaise, il devient nègre dans l'édition et publie ses premiers livres pour la jeunesse.
Il vit aujourd’hui tout près du parc des Buttes-Chaumont, où il va prendre l'air quand celui-ci est disponible.